Tendance

Naturalité et laits végétaux : des moteurs au niveau mondial

Naturelles ou végétales, les nouvelles gammes desserts et yaourts génèrent des exigences spécifiques sur le process de remplissage des pots, et en particulier sur la décontamination de l’emballage.

Près d’une personne sur deux dans le monde avoue aujourd’hui réduire volontairement la part de produits d’origine animale dans son régime alimentaire au profit de substituts végétaux.1

Que ce choix soit lié à des considérations de santé ou à des considérations environnementales, il pèse aujourd’hui suffisamment pour ne plus pouvoir être ignoré par l’industrie laitière. Et après le segment du lait, c’est celui des desserts et des yaourts qui connaît aujourd’hui la plus grosse progression de l’offre en produits végétaux.

Le mouvement est mondial, tiré par les Etats-Unis. Il se diffuse en Europe, avec la France, l’Italie mais aussi la Grande-Bretagne comme marchés émergents, et devrait atteindre dans les 4 ans à venir d’autres grands pays comme la Russie et la Chine.

Les leaders de l’industrie laitière ont déjà sauté le pas, soit en déclinant leurs gammes phares en végétal, soit en rachetant des marques prometteuses.

Pour autant, le marché des desserts laitiers reste encore majoritaire. Il est de son côté fortement influencé par la recherche de naturalité de la part des consommateurs, qui souhaitent que les produits soient fabriqués avec un minimum d’ingrédients et que ces ingrédients soient les plus naturels possible. Ce qui impose aux industriels de réduire le recours aux additifs.

À moyen terme, les deux tendances devraient se rejoindre puisque, selon Euromonitor, la naturalité sera aussi un critère de choix important pour les produits végétaux.

Naturelles ou végétales, les nouvelles gammes desserts et yaourts génèrent des exigences spécifiques sur le process de remplissage des pots, et en particulier sur la décontamination de l’emballage.

Sommaire

1- Desserts végétaux : quels enjeux en matière d’hygiène ?

2 – Quelle technique de décontamination pour l’emballage ?

3 – Sur quelle machine de remplissage ?

Télécharger au format PDF

Desserts et yaourts végétaux ou sans additifs

Ces articles peuvent vous intéresser

  • Actualité
    Serac étend son offre de soufflage aux pots PET

    Serac étend son offre de soufflage aux pots PET

    Anticipant le développement du PET sur le marché des yaourts et desserts frais en raison de la mise en place d’une économie circulaire pour ce matériau, Serac offre dès aujourd’hui la possibilité de souffler des pots PET sur ses machines SBL, avec un niveau de qualité identique à celui des bouteilles.
    Lire l'article
  • Tendance
    Yaourt premium : Pot Verre ou PET ?

    Yaourt premium : Pot Verre ou PET ?

    Si le polystyrène (PS) reste majoritaire pour les yaourts standards, le verre est parfois envisagé pour les segments plus haut de gamme pour lesquels la transparence du pot peut être un argument de vente. Mais le PET a lui aussi des arguments à faire valoir...
    Lire l'article