Actualité

BluStream® : un Oscar de l’Emballage vient récompenser 10 ans d’efforts

Delphine Gueguen, Directrice technique produits sensibles chez Serac, a reçu le lundi 25 novembre dernier à Paris, l’Oscar de l’Emballage des mains du Président du Geppia.

Delphine Gueguen, Directrice technique produits sensibles chez Serac, a reçu le lundi 25 novembre dernier à Paris,  l’Oscar de l’Emballage des mains du Président du Geppia. Ce prix vient récompenser les efforts de l’équipe R&D qui a travaillé sur le projet de traitement eBeam, traitement sans-chimie des emballages, depuis plus de 10 ans. Nom de code : BluStream®.

En vérité, l’idée de concevoir un système de traitement des emballages sans chimie est bien plus ancienne. Il y a 20 ans, Guy Dumargue qui venait de prendre ses fonctions de Président du Directoire avait déjà la volonté de supprimer le traitement chimique des bouteilles au sein des machines de conditionnement aseptique. L’idée était d’intégrer en amont du remplissage, un traitement par faisceau d’électrons à haute énergie pour la stérilisation des bouteilles, une technologie déjà utilisée avec succès pour d’autres applications. Ce fut d’ailleurs l’une des premières missions que Delphine se vit confier lors de son arrivée chez Serac au mois de février 2000. Mais, après plusieurs années d’essais et de tests en labo, l’idée du traitement des bouteilles par un faisceau d’électrons à haute énergie fut abandonnée car elle s’avérait difficilement industrialisable.

C’est près de 10 ans plus tard que le projet prit vraiment son envol grâce à une collaboration soutenue avec la société AEB, une start-up créée par des chercheurs de l’Institut de recherche américain de technologie du Massachusetts (MIT). Ils avaient mis au point un système de traitement des emballages par un faisceau d’électrons à basse énergie. La Start-up cherchait des partenaires pour construire la première machine de conditionnement aseptique équipée de ce mode de traitement. Le partenariat entre Serac et cette start-up fonctionne plutôt bien. L’idée même de la création d’une Joint-Venture naît petit à petit dans l’esprit des dirigeants. Mais près de deux ans plus tard, nouvelle péripétie, la start-up dépose le bilan.

La décision est prise rapidement de racheter les licences et les bancs d’essais et de continuer les développements avec des partenaires français. C’est d’ailleurs cette année-là, en 2012 que Nicolas Geslot rejoint Serac pour travailler à temps plein sur le projet BluStream®, la technologie de traitement eBeam. Pendant près de 7 ans, Nicolas va mettre au point cette technologie de traitement. Il est aidé par Héloïse Gourraud pour la partie bactériologie,  et par Jean-Eudes Dippe pour la partie conception 3D.

C’est en juin 2019 qu’un module opérationnel de traitement eBeam pour bouchons voit enfin le jour dans le laboratoire de Serac situé à La Ferté-Bernard au siège du groupe (France). Un module est prêt à rejoindre l’atelier d’un client dans quelques semaines pour entamer la dernière étape : la phase de validation industrielle. C’est un module de traitement eBeam pour bouchons qui sera testé chez ce client sur l’une de ses lignes de conditionnement de boissons. Ce module est une étape décisive dans la réussite de l’objectif  « Zéro chimie » que Serac s’est donné.

L’objectif se rapproche à grands pas !

Jean-Marc Doré, President of Geppia & Delphine Gueguen, Technical Senior Manager for Sensitive Products at Serac

Jean-Marc Doré, President of Geppia & Delphine Gueguen, Technical Senior Manager for Sensitive Products at Serac

“ Notre engagement envers l'environnement dans toute sa splendeur. Nous sommes honorés de recevoir ce prix d'un organisme aussi prestigieux. Mais toutes nos félicitations vont à notre équipe fantastique et dévouée qui a rendu tout cela possible. L'imagination, associée au désir de repousser les limites.

Un vrai travail d'équipe, Félicitations ! “

Dino Chece - CEO

BluStream®: The Dream Team

Guy Dumargue, Delphine Gueguen, Nicolas Geslot, Jean-Eudes Dippe, Héloïse Gourraud

Guy Dumargue, Delphine Gueguen, Nicolas Geslot, Jean-Eudes Dippe, Héloïse Gourraud

Ces articles peuvent vous intéresser